Sonia Rubinsky  © Joao Chimentao
Critique Sonia Rubinsky Almeida Prdao

   " Tour à tour complexe et emportant dans ses sonorités orchestrales, l’œuvre est une puissante évocation de la force et du mystère du soleil levant. Bien assortie à l’excellent OFMG, la performance vive de Sonia Rubinsky est riche en contrastes : elle trouve une clarté formidable dans les fragments de mélodie qui scintillent dans les parties supérieures du clavier et apportent une énergie féroce aux rythmes de conduite de l’œuvre et aux accords-clusters tonitruants."

      Classical Music: BBC Music Magazine

 " ... La pianiste Sonia Rubinsky dispose d’une technique phénoménale, d’une palette de couleurs incommensurable et d’un tempérament irrépressible. Elle rappelle ainsi  sa collègue Martha Argerich."

         

                                       Klassik.com, Elisabeth Deckers

Sonia Rubinsky © Isabela Senatore

     « Sur disque, peu de pianistes brésiliens font preuve d’une polyvalence comparable à celle de Sonia Rubinsky, née à Campinas. (…) nos pianistes semblent un peu intimidés de remettre leurs lectures de Bach au micro. Après l’effort titanesque de João Carlos Martins et les albums raffinés de Jean Louis Steuerman, seul l’album récent et isolé de Nelson Freire pour Decca est entré dans mon radar. Et maintenant, heureusement, Sonia Rubinsky, après le « Bach brésilien » Villa-Lobos, a décidé de se consacrer au maître baroque allemand, avec un album qui nous fait écouter Bach comme nous ne l’avons jamais fait.

      Le pianisme de Rubinsky n’est ni excentrique ni ennuyant de rigueur: il fait preuve de sobriété et de bon goût, apportant tout le raffinement que nos oreilles du XXIe siècle exigent de l’interprétation de la musique du XVIIIe siècle

      Ce qui est également original et inouï, c’est la conception propre de l’album. (ndlr: Suite réinventée par la pianiste)

          La bonne nouvelle, c’est que la série aura deux autres volumes qui sortiront en octobre : Magna Sequentia II, avec diverses pièces de danse, et Magna Sequentia III (ndlr: éditée uniquement en playlist chez Naxos), y compris des chorals, des extraits du Clavier bien tempéré et même une transcription de  S.Rubinsky elle-même. J’ai déjà hâte de les écouter!       

           

                                                                                                               Irineu Franco Perpetuo - Revista Concerto

  

 

    " ...Elle a le toucher et le style parfaits pour Villa-Lobos"

                                Paul Shoemaker, Musicweb.uk.net